Publié le Laisser un commentaire

LEISHMANIOSE CUTANEE

Traitement Bio de  Leishmaniose Cutanée.

Définition

 La leishmaniose est une infection cutanée provoquée par un parasite unicellulaire qui est transmis par des piqures de phlébotome.  La transmission survient par piqûre d’un moucheron appelé phlébotome. La leishmaniose doit faire partie du diagnostic différentiel des lésions cutanées persistantes au retour de voyage dans une zone d’endémie. Il s’agit le plus souvent d’ulcères uniques ou multiples prédominant sur les parties découvertes du corps.

Le diagnostic est posé par visualisation du parasite à la microscopie sur un prélèvement de la lésion ou par PCR. Encore cette dernière permettant également l’identification de l’espèce. Le traitement dépend de la présentation clinique, de l’espèce de leishmanie et des comorbidités du patient.

prière cliquer sur l’image pour commander .

Quelles sont les causes d’une leishmaniose cutanée ?

La leishmaniose est causée par des protozoaires hémoflagellés, Leishmania , dont les formes amastigotes intracellulaires se retrouvent chez l’humain et les promastigotes libres chez le vecteur.

La présentation clinique dépend d’une part de l’action pathogène du parasite selon l’espèce de leishmanie, et d’autre part de la réaction immunitaire de l’hôte. On distingue la leishmaniose cutanée, muco-cutanée et viscérale, aussi appelée kala-azar. Cet article se focalise sur la leishmaniose cutanée de l’Ancien Monde (LCAM), c’est-à-dire d’Asie, d’Afrique ou d’Europe.

Traitement par les plantes.

  • La leishmaniose est due à un protozoaire du genre Leishmania, transmis par la piqûre d’un phlébotome infecté.
  • Il existe un lien entre la leishmaniose et certains changements environnementaux, comme la déforestation, la construction de barrages, les systèmes d’irrigation et l’urbanisation.
  • On estime que 700 000 à 1 million de nouveaux cas se déclarent chaque année.
  • L’infestation par les parasites Leishmania n’évolue jusqu’au stade de la maladie que chez une faible proportion de sujets infectés.

Mode de transmission

Les parasites Leishmania se transmettent par la piqûre de phlébotomes femelles infectées, qui se nourrissent de sang pour produire des œufs. Cliquer ici pour commander . 
Ainsi vous aurez une prise en charge très apprécié et le traitement qu’il faut .

La pauvreté accroît le risque de leishmaniose.  Certains comportements humains, notamment le fait de dormir dehors ou à même le sol, sont également susceptibles d’accroître le risque.

Voudriez-vous soigné la leishmaniose naturellement ? Prière de cliquer sur : Traitement

Le traitement de la leishmaniose dépend de plusieurs facteurs, parmi lesquels la forme de la maladie, les affections concomitantes, l’espèce parasitaire et la situation géographique.

Prévention et lutte contre la leishmaniose.

Pour prévenir et combattre la leishmaniose, diverses stratégies d’intervention doivent être mises en œuvre simultanément.  La transmission s’inscrit dans un système biologique complexe mettant en jeu à la fois l’hôte humain. Le réservoir animal le parasite et le phlébotome vecteur. Les principales stratégies de prévention sont entre autre  :

  • Un diagnostic précoce et un traitement rapide et efficace permettent de réduire la prévalence de la maladie, de prévenir les situations de handicap et les décès.
  • De faire reculer la transmission . Il permet d’autres part de  surveiller la charge de morbidité et la propagation de la maladie. Il existe actuellement des médicaments très efficaces et sûrs contre la leishmaniose, en particulier contre sa forme viscérale, mais leur emploi peut s’avérer difficile.
  • La lutte antivectorielle permet d’atténuer ou d’interrompre la transmission de la maladie en réduisant le nombre de phlébotomes. Parmi les méthodes utilisées figurent la pulvérisation d’insecticides, l’utilisation de moustiquaires imprégnées d’insecticides, la gestion de l’environnement et la protection individuelle. Prière contacter le service des experts  en conseils et orientations +22960081765 

Action du centre Afrique Santé BIO

En vue de lutter contre la leishmaniose, l’ONG  Afrique Santé Bio vous présente un plan de structuration défini comme suit   :

  •   En un premier temps élaborer des plans de lutte contre la maladie, reposant notamment sur des systèmes de surveillance durables et efficaces et des systèmes de préparation et de riposte aux épidémies .

Prière nous nous joindre par  WhatsApp.

D’autre part renforcer la collaboration et la coordination entre les partenaires et les autres parties prenantes .

  • Puis enfin soutenir  les programmes nationaux de lutte contre la maladie pour garantir l’accès à des médicaments de qualité avérée.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 20 =